HISTOIRE DE LA KINESIOLOGIE

La kinésiologie est née à la fin du 19eme siècle  aux états unis cette nouvelle science est le fruit de recherche croisées sur la physiologie occidentale  et l’énergétique chinoise

LA kinésiologie dans les années 1930

  • Le Dr Chapman, osthéopathe, étudie le flux lymphatique. Il établit une correspondance entre des points réflexes (points neuro-lympathiques) et des fonctions organiques.
  • Le Dr Terence Bennett, chiropracteur, s’intéresse aux flux sanguins. Il dresse une liste de points  réflexes (points neuro-vasculaires) qui stimulent le flux sanguin vers l’organe associé.’

La kinésiologie dans les années 1960

  • Le Dr Georges Goodheart, chiropracteur, découvre une relation entre la faiblesse musculaire et l’état de stress. Il établit un lien entre les points réflexes de Chapman et de Bennett et le verrouillage musculaire. Il met au point le test musculaire.

La kinésiologie dans les années 1970

  • le Dr John Thie, chiropracteur, publie un livre « Touch for Health », qui explique au grand public les relations entre certains

muscles, les méridiens d’acupuncture et leurs points réflexes vasculaires et

lymphatiques. Ce livre connaîtra un grand succés et sera la base des diverses formes de kinésiologie qui verront le jour à partir des années 1980.

  • Le Dr Paul Dennison, enseignant de formation, travaille plus spécifiquement sur les problémes d’apprentissage au travers de la coordination cérébrale. il met au point « l’Edu-Kinésiologie » et créé la méthode « Brain-Gym » qui stimule la fonction cérébrale intégrée à l’aide de mouvements spécifiques.

La kinésiologie depuis les années 1980

De nombreuses directions se développent en kinésiologie

Le Dr Gordon Stockes, Candace Callaway et Daniel Whiteside bétissent un concept original « One Brain Kinésiologie ». Ce concept considére que le stress émotionnel non résolu est la base de la plupart des problémes d’apprentissage. Les émotions peuvent ainsi bloquer le développement de la personne.

  • Le Dr Bruce Dewe et sa femme Joann ont regroupé l’ensemble des techniques enseignées à travers le monde et les ont classées par modes digitaux. Ils font connaître la « pratique kinésiologique professionnelle »
grenoblekinesiologieHISTOIRE DE LA KINESIOLOGIE